Aller au contenu

GIMP – 4 – Enregistrer une image

1. Pourquoi enregistrer  ?

Il s’agit de conserver son travail, de ne pas le perdre ! C’est très important ! Pour cela, suivez ces deux conseils :

Enregistrez le plus tôt possible : une application peut toujours planter, vous pouvez tomber en panne de courant et dans la précipitation du dernier moment, on peut faire plus facilement des erreurs.

Pour enregistrer :

a. cliquez sur le menu « fichier » dans la barre des menus ;
b. cliquez sur la commande « enregistrer » ;

c. dans la fenêtre qui s’ouvre :

1. tapez le nom de votre fichier
2. choisissez l’emplacement de son enregistrement sur votre ordinateur
3. donnez-lui un format d’enregistrement en le choisissant dans la liste des formats permis par GIMP ou en le tapant directement. Le format par défaut de GIMP est représenté par l’extension « .xcf »
4. cliquez sur le bouton « enregistrer ».

Enregistrez plusieurs versions de votre travail au fur et à mesure que vous avancez (vous pourrez explorer plusieurs pistes et facilement revenir en arrière).

Pour enregistrer facilement plusieurs versions d’un même travail :

On procède de la même façon que pour enregistrer mais, dans le menu, on clique sur la commande « enregistrer une copie »
Si le fichier possède déjà un nom, il sera repris automatiquement. Rajouter au nom un numéro de version pour ne pas écraser le fichier original !!!

2. ATTENTION ! Quelquefois les choses ne se passent pas aussi simplement. Dans certaines situations, des fenêtres avec des commandes supplémentaires apparaissent. Pas de panique ! lisez les explications ci-dessous !

La situation la plus souvent rencontrée est la suivante : vous travaillez une image avec des calques ou des transparences, mais vous devez enregistrer une image au format « .jpg » pour une publication sur internet.

Si vous cliquez sur la commande « enregistrer » et si vous choisissez le format « .jpg », GIMP vous proposera d’exporter votre image au lieu de l’enregistrer.

Que faire ? :
a. acceptez l’exportation ;
b. enregistrez votre image de départ au format  .xcf pour conserver la possibilité de la modifier.


3. Pour en savoir plus :

Pourquoi GIMP  vous propose-t-il d’exporter au lieu d’enregistrer ?
Parce que le format « .jpg » ne peux pas contenir de calque et de transparence.

Qu’est-ce qu’un calque numérique ?
Il ressemble beaucoup au calque en papier qui lui donné son nom. C’est une couche virtuelle qui se superpose à un fond. Si je colle un fragment d’image dans ce calque, ses pixels resteront indépendants de ceux du fond. Je peux donc déplacer mon fragment autant que je le souhaite, sans effacer mon fond. Une image peut comporter un grand nombre de calques.

Qu’est-ce qu’un format d’enregistrement ?
Il existe plusieurs formats d’enregistrement pour tous les sortes de fichiers numériques. Certains formats sont liés à des utilisations particulières, d’autres à des applications particulières : « .xcf » pour GIMP,  « .psd » pour Adobe Photoshop).
« .xcf » et  « .psd » sont des formats qui vont pouvoir contenir beaucoup d’informations : des calques, des transparences par exemple. Les fichiers peuvent être très lourds.
« .jpg » est très populaire parce qu’il permet de faire des fichiers d’image très légers qu’on va retrouver sur internet (plus l’image est légère, plus elle sera affichée vite par le navigateur) et dans les appareils photo. Mais il ne peut contenir des informations comme les calques.